Quel exploit !

18 octobre 2010 - 15:05

En coupe de Basse, Hardinvast s'est qualifié face à Valognes (DHR) aux tirs au but.

On se serait cru au tournoi de la Saint-Cibard ! Quel exploit pour notre équipe fanion ce dimanche au 2e tour de la coupe de Basse-Normandie ! Opposés à Valognes, les hommes d'Yves Bourget ont tenu le 0-0 pendant 90 minutes avant de s'imposer aux tirs au but.

"Se mettre dans la tête que l'on peut passer ce tour". Tels étaient les mots du coach avant ce match, vendredi soir à l'entraînement. Cette phrase était restée dans un coin du crâne des 14 joueurs dimanche après-midi. Motivés, les Hardinvastais l'étaient. Et les deux divisions d'écart entre les équipes au coup d'envoi ont été effacées d'entrée. Disposés en 4-4-1-1, tactique résolument défensive mais qui n'empêchait pas le jeu en contre-attaque, les "Bleus" du jour laissaient le ballon la majeure partie du temps aux pensionnaires de DHR. Mais sans génie, sans grande vitesse dans le jeu, ces derniers ne parvenaient pas à inquiéter François Launey qui ne récoltait que les miettes laissées par les deux lignes de 4, surnommées logiquement les Murailles de Chine. A la pause, le score était donc de 0-0.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre allait être la même. Les Valognais ne parvenaient pas à se montrer dangereux (à part sur un centre manqué qui atterrissait sur le poteau) et les Hardinvastais procédaient par des contres qui auraient pu être décisifs grâce à la vitesse de Mickaël Avoyne. Les 90 minutes allaient s'égréner ainsi, sans aucun but, et la copieuse galerie allait avoir le droit à la fatidique séance des tirs au but.

Hardinvast ouvrait le bal. Les trois premiers tireurs (David, Cyril et Thibault) de chaque équipe allaient réussir leur tentative. Malheureusement, Fabien A. voyait sa frappe détournée, mais aussitôt après, François Launey stoppait le tir d'un Valognais. 5e tireur, Thomas envoyait le ballon sur le poteau. La balle de match était pour les visiteurs mais le milieu de terrain des "rouges" tirait à côté ! Tout était à refaire, Pitou marquait, le Valognais aussi, Pitch trouvait le contre pied parfait. Et finalement le 7e tireur du Petit Versailles normand frappait la barre. Tous les joueurs se levaient d'un seul homme pour se jeter dans les bras de notre portier et fêter notre qualification pour le 3e tour.

Un scénario hitchkokien, plein de suspense, un peu de chance, bref, un bon dimanche après-midi !

Voir également

Commentaires

baboucho 18 octobre 2010 20:45

C'est beau ça!!! Félicitations!

  • camille cauchard
    29 septembre

    Camille Cauchard

    Supporter

    53 ans

  • lecerf damien
    29 septembre

    Lecerf Damien

    Dirigeant

    37 ans

Aucun événement