Yves Bourget

Gros plan cette semaine sur l'entraîneur, Yves Bourget. Arrivé cet été en provenance de Pointe-Hague, il s'est prêté au jeu du questions-réponses histoire d'en savoir un peu plus sur lui. L'occasion également de dresser un premier bilan après plus de cinq mois au club.

Yves, peux-tu d’abord te présenter ?
J’ai 40 ans, je vis avec Sandrine et j’ai deux enfants, Océane (5 ans) et Mathys (3 ans). Je suis facteur depuis vingt ans, je travaille sur le bureau des Pieux.

Peux-tu nous raconter ton parcours dans le milieu du football ?
J’ai commencé à jouer à 10 ans au PLO. Je n’y ai joué que deux saisons. Après, je n’ai repris le foot qu’à 19 ans à Vasteville, j’étais milieu de terrain. Peu de temps après, je suis revenu dans mon club de jeunesse, au PLO. Puis je suis parti travailler à Paris. Je jouais alors le lundi en équipe corpo avec La Poste (niveau PH ou DH), et pendant un certain temps, je faisais les déplacements tous les week-ends pour jouer avec mon club le dimanche. Mais au bout d’un moment j’ai arrêté.

T’as vécu en région parisienne un certain temps, quand es-tu revenu ?
Je suis revenu dans la région à 26 ans. Je suis parti jouer à Vasteville. Et lors d’un tournoi, on m’a proposé d’entraîner l’équipe, ce que j’ai fait pendant trois saisons. Parrallèlement, je m’occupais des jeunes de la JDH (Jeunesse District de la Hague) : je l’ai fait pendant sept ans : benjamins, 13 ans, 15 ans.

Puis tu t’es occupé des seniors ?
C’est Sébastien Boulard qui m’a contacté pour aller à Pointe-Hague. D’abord, je me suis occupé de la C. Ce fut une superbe saison avec une montée à la clé, et une ambiance du tonnerre. Après, j’ai donné un coup de main à la B en faisant la touche. Puis Yann Ruel est arrivé et je suis devenu son adjoint pour l’équipe première. Pendant les cinq saisons suivantes, j’étais le coach de la B en PH.

Et tu es arrivé à Hardinvast...
En effet, début juin, le président de Pointe-Hague a présenté l’organigramme du club. Je n’y étais pas. Trois jours après, je suis venu voir la A d’Hardinvast jouée en coupe contre Martinvast. J’ai alors parlé avec Pitch qui m’a dit de venir car le club cherchait un entraîneur. Après avoir rencontré Hubert, nous nous sommes mis d’accord. Cela s'est fait assez vite.

Comment ces cinq premiers mois se sont passés ?
Il a fallu déjà s’intégrer. Je suis arrivé avec de nouvelles méthodes d’entraînement, différentes du club lors des années passées. Les joueurs ont dû s’adapter. J’ai aussi été très bien accueilli par les dirigeants. Tout cela s’est fait tranquillement, en douceur, sans être trop révolutionnaire.

Au niveau sportif, comment juges-tu le début de saison ?
Je suis satisfait. J’ai trouvé que les joueurs étaient demandeurs en terme d’entraînements, donc c’est toujours plus facile. Ils ont envie d’apprendre. Je suis content de leur présence aux séances : nous avons eu entre 30 et 40 joueurs de moyenne lors des trois premiers mois. Je ne m’attendais pas à ça. Je suis agréablement surpris. Cela donne envie de faire progresser toutes les équipes avec comme objectif de faire le mieux possible. Car le club devait digérer les trois montées.

Maintenant, voyons maintenant équipe par équipe. Commençons par la C.
Elle a fait un très bon début de championnat avec une belle série de victoires. Elle marque le pas en ce moment mais ça va repartir. Beaucoup de joueurs s’entraînent par rapport à leurs adversaires qui évoluent dans leur groupe. On doit faire un bon milieu de tableau.

Et pour la B ?
C’est un peu plus difficile. Mais la 2e division est un championnat avec de belles équipes (Vasteville, Brix, Querqueville B, Bricqueboscq). Il faut s’accrocher, et s’entraîner si on veut être récompensé. Pour l’instant, on a du mal à jouer ensemble, mais c’est l’envie et la motivation qui sont primordiales si on veut se maintenir.

Finissons par la A.
Nous avons eu un départ difficile du fait des absents et des blessures. Après, une bonne dynamique s’est installée. On a pu pendre des points et remonter au classement. De plus, nous faisons un bon parcours en coupe de Basse-Normandie. Maintenant, tout cela demande confirmation et je demande encore à voir.

Quels sont les objectifs de fin de saison ?
On va attendre le mois de mars pour voir où l’on en est : faire un point sur les trois équipes et ainsi fixer les objectifs du club.

Pour finir, penses-tu avoir fait le bon choix en venant à Hardinvast ?
Oui, je suis très content. Le club m’a tendu la main lorsque j’ai été prié de partir de Pointe-Hague. ça me permet de découvrir autre chose. Je n’ai pas de regrets.

 

 

 

On veut tout savoir...

Ton principal trait de caractère : Faire les choses sérieusement
La qualité que tu préfères chez l'homme : le respect
La qualité que tu préfères chez la femme : la tolérance, notamment quand elle accepte la passion de son mari ou de son compagnon
Ce que tu apprécies le plus chez tes amis : leur côté convivial
Ton principal défaut : trop gentil
Ta principale qualité : compétiteur
Quel serait ton plus grand malheur ? perdre un de mes enfants 
Ton occupation préférée en dehors du foot : lecture
A part toi-même qui voudrais-tu être ? Michel Platini
Le pays où tu aimerais vivre : L'Espagne
Ta couleur : Bleu
Ton émission télévisée : L'équipe du dimanche
Ton auteur : Eugène Saccomano
L'autre sport que tu préfères : Tous les sports
Ton club préféré : Pas de préférence
Ton joueur préféré : Maradona
L'entraineur que tu rêverais d'avoir : Aimé Jacquet
Ton match préféré : OM - Benfica (2-1) en 1990, 1/2 finale aller de la Coupe d'Europe (au retour : la main de Vata)
Ton site préféré : hardinvast.footeo.com
Ton groupe préféré : Dire Straits
Ta chanson préférée : Final Coudown (Europe)
Ton héros : Mc Gyver
Ton plat préféré : Jambon pâtes
Ton apéro préféré : Ricard (avec modération)
Quel animal voudrais-tu être ? Un cheval
Ton film préféré : Heat
Ton personnage : Nelson Mandela
Le fait historique que tu méprises le plus : Toutes les guerres
Comment tu aimerais mourir : Dans mon sommeil
Le don de la nature que tu voudrais avoir : L'oreille musicale.

Devise : Pour recevoir, il faut donner.

  • camille cauchard
    29 septembre

    Camille Cauchard

    Supporter

    53 ans

  • lecerf damien
    29 septembre

    Lecerf Damien

    Dirigeant

    37 ans

Aucun événement